Diamants et sertis

L'étymologie du mot diamant vient du grec ancien, "adâmas" qui signifie "inflexible, inébranlable", mais les premières pierres auraient été découvertes il y a quelques 6000 ans en Inde. "Fruit des étoiles" pour les indiens, il est dans la mythologie gréco-romaine symbole d'amour éternel, Cupidon ayant surmonté ses flèches de pointes de diamants.

Et si pendant le moyen âge et la renaissance ce sont les hommes qui s'en sont habillés, le diamant est depuis devenu l'apparat d'excellence pour les femmes comme en témoigne la chanson de Marylin Monroe : Diamonds are a girl's best friend (les diamants sont le meilleur ami de la femme).

Un diamant apparait dans des conditions de très fortes température et pression, comme dans un volcan... ou dans une météorite. Si la plupart des diamants sont d'origine terrestre, certains sont d'origine extraterrestre comme les diamants noirs dits "Carbonado". D'abord utilisés bruts afin qu'ils conservent les propriétés qu'on leur attribuait, ce n'est qu'à partir du XIVème siècle que débute la taille de la pierre afin de lui donner son aspect éclatant que nous connaissons aujourd'hui. La méthode de taille la plus célèbre et la plus aboutie est celle dite "Hearts & Arrows". Elle provient du japon et n'a été finalisée qu'au milieu des années 80 sur la base du travail d'un mathématicien. Cette technique de taille permet d'obtenir une symétrie parfaite des 57 facettes du diamant dont le résultat le plus surprenant n'apparait au cœur du diamant que sous lumière d'un Firescope. Sur le haut du diamant apparaissent 8 flèches parfaitement symétriques tandis que sous le diamant apparaissent 8 coeurs parfaitement symétriques, l'arme parfaite d'une demande en mariage.

Les 4C du diamant

Le diamant est la pierre précieuse la plus connue de par sa beauté et sa valeur. Sa splendeur réside dans son indice élevé de réfraction de la lumière et dans son pouvoir dispersif lui permettant de réfléchir les rayons de lumière et de les disperser sous forme d'arc-en-ciel.

Le choix d'un diamant s'avère toujours une étape compliquée, il faut inspecter la façon dont il a été taillé, sa couleur plutôt blanche ou plutôt jaune, la présence d'éventuelles inclusions, ces éléments permettant de définir sa qualité. La qualité d'un diamant et son poids - nombre de carats - sont les deux éléments qui permettent de définir son prix, ce qui explique que deux pierres puissent avoir le même poids mais soient de valeurs différentes ou qu'une pierre plus petite qu'une autre puisse être plus chère.

Les critères définissant le prix d'un diamant, le Carat ainsi que ses critères qualitatifs Taille, Couleur, Pureté sont appelés les 4C - Carat, Cut, Color, Clarity.

Carat - le poids du diamant :

Le poids des pierres s'exprime en carat. Cette unité de mesure conservée depuis l'antiquité provient d'Inde où l'on utilisait des graines de caroubier pour son poids constant comme étalon pour peser les pierres précieuses. 1 carat équivaut à 0,20 gramme - le poids d'un trombone à papier - ou à 100 points. Ainsi un diamant de 0,30 carat pèse 0,06 gramme ou équivaut à 30 points.
Le diamètre et le prix d'un diamant dont la taille est "Excellente" sont directement liés à son poids en carat. Les diamants de grandes dimensions sont rares expliquant leur valeur élevée.
A titre d'exemple à qualité égale un diamant de 0,50 carat de 5,1mm de diamètre aura un prix cinq à sept fois inférieur à un diamant de 1,50 carat de 7,4mm - seulement 1,45 fois supérieur par le diamètre. Sa valeur est exponentielle.

Clarity - la pureté du diamant :

Le diamant présente des imperfections, des tâches, des inclusions. Ce sont, en fait, de petites traces des éléments naturels coincés à l'intérieur de la matière lors de sa formation. Il faut être muni d'une loupe grossissante 10 fois afin d'en juger !
La pureté du diamant sera donc définie en fonction du nombre d'inclusions présentes dans la pierre.
Afin d'établir un classement, des normes internationales ont été établies comme suit :

  • FL ou IF (Flawless ou Internally Flawless) :
    aucune inclusion observée avec une loupe x10. Le diamant est donc "pur à la loupe".
  • VVS1 et VVS2 (Very Very Small Inclusions) :
    minuscules inclusions à peine visibles avec une loupe x10. La position et le nombre d'inclusions différencient VVS1 et VVS2, VVS1 étant meilleur.
  • VS1 et VS2 (Very Small Inclusions) :
    très petites inclusions difficilement visibles avec une loupe x10. La position et le nombre d'inclusions différencient VS1 et VS2, VS1 étant meilleur.
  • SI1 - SI2 - SI3 (Small Inclusions) :
    petites inclusions aisément visibles avec un grossissement de 10 fois. Ces diamants sont tout de même souvent supérieurs à ceux trouvés dans le commerce à prix cassé.
  • I1-3 ou P1-3 (Imperfect ou Piqué) :
    inclusions visibles à l'œil nu, difficilement pour les diamants de pureté I1 - mais facilement à la loupe x10 - et facilement pour les diamants de pureté I3. OR DU MONDE ne propose aucun diamant de pureté I1, I2 ou I3.

Echelle de la pureté du diamant

Cut - la taille du diamant :

La taille d'un diamant est l'unique critère dépendant du savoir faire du diamantaire. La taille d'un diamant permet d'obtenir un jeu de miroir entre ses différentes facettes afin d'orienter la lumière qui en émane. C'est l'étape qui a déterminé la brillance d'un diamant, son éclat visuel et son "feu" en fonction des angles, proportions et de la forme qui a été donnée au diamant.
La taille d'un diamant diminue son poids, une taille de mauvaise qualité signifie donc que le poids a été maximisé. Il est possible de retailler un diamant pour lui redonner de la brillance et augmenter sa valeur, mais son poids en carat diminuera forcement.
On évalue la qualité de la taille d'un diamant d'après trois critères essentiels :

  •  ses proportions,
  •  sa symétrie,
  •  son poli.

C'est la combinaison de ces trois critères qui permet d'établir la qualité de la taille d'un diamant suivant un barème.

Quelques exemples de tailles de diamants


Color - la couleur du diamant :

La couleur des diamants les divise en deux catégories : les diamants blancs et les diamants de couleur, aussi appelés les fancy colours. Afin de classifier les diamants blancs, une échelle de mesure a été mise en place par le Gemological Institut of America (GIA), allant de D comme Diamond parfaitement incolore à Z dont la couleur tire sur le jaune.

Exemples de couleurs

Au-delà de Z commence l'appellation Fancy. Les fancy colours comportent une multitude de teintes : rouge, orange, violet, bleu, vert, rose, jaune, jaune canari, brun. Les fancy colored diamonds peuvent être très rares et donc coûteux.
Couleurs de diamants classées par leur valeur moyenne :

  •  Diamants rouges
  •  Diamants bleus et roses
  •  Diamants orange et verts
  •  Diamants blancs et jaunes (intense et vivid)
  •  Diamants jaunes (light et fancy)
  •  Diamants bruns
  •  Diamants noirs

L'intensité de la couleur, classée en 4 catégories, induira le prix du diamant de couleur :

  •  Fancy Vivid
  •  Fancy Intense
  •  Fancy
  •  Light

Un autre indice de couleur pour un diamant est sa fluorescence. Visible uniquement lorsqu'on présente la pierre aux ultraviolets, cette propriété

fait que le diamant émet une lumière le plus souvent bleue.

On qualifie la fluorescence d'un diamant en quatre catégories :

  •  "none" ce qui signifie qu'il y a absence de fluorescence
  •  "very slight" ou "slight" pour une fluorescence faible
  •  "medium" pour une fluorescence moyenne
  •  "strong" pour une fluorescence forte

La fluorescence peut nuire ou améliorer la qualité d'un diamant. Si le diamant est de couleur teintée ou blanc nuancé, la fluorescence peut améliorer la couleur perçue à l'œil nu, d'autant plus si la pierre est montée.

Les certificats des diamants :

Il existe de nombreux organismes indépendants qui certifient les diamants, nous travaillons uniquement avec les plus reconnus qui sont :

- le GIA (Gemological Institute of America),
- le HRD (Hoge Raad voor Diamant, Diamond High Council en Belgique flamande),
- l'IGI (International Gemmological Institute),

Sur ces certificats, vous trouverez les informations suivantes :

- le nombre de carat du diamant pesé à la balance électronique au 1000ème de carat
- la mesure du diamant au centième de millimètre. Un diamant taillé en forme de brillant n'étant jamais tout à fait rond, la mesure affiche le diamètre minimal et le diamètre maximal ainsi que la profondeur, par exemple : 5,62mm-5,65mm x 3,51mm. Pour les autres formes de taille dites fantaisies (princesse, émeraude, cœur, ovale, ...) la mesure sera celle des côtés.
- la qualité de la taille du diamant classifié sur une échelle allant de E - Excellent à P - Mauvais sur la base de ses proportions, de sa symétrie et de son poli.
- la couleur du diamant qui grâce à un appareillage technique permet aux organismes d'en analyser le spectre lumineux et de lui attribuer une note allant de D à Z.
- la fluorescence du diamant mesurée grâce à une lampe à ultraviolets
- la pureté du diamant qui une fois ce dernier étudié à la loupe grossissante 40 fois permet d'établir sa cotation de pureté parmi IF, VVS1-2, VS1-2, SI1-3 ou P1-3

Exemples de lecture de certificats :

- Un diamant classifié EX "Excellent" pour sa taille, d'une couleur gradée F avec une fluorescence "slight", de pureté VS2 vous apparaitra à l'œil nu comme une pierre magnifique visuellement similaire à un diamant avec une couleur D de pureté IF sans fluorescence mais à caratage égal son prix sera inférieur.
- Un diamant classifié G "Good" pour sa taille, d'une couleur gradée K avec une fluorescence "strong", de pureté SI1 vous apparaitra à l'œil nu comme une pierre de qualité intermédiaire comparée à la précédente. La taille "Good" limitera légèrement l'éclat de la pierre tandis que sa couleur légèrement teintée sera compensée par sa fluorescence.

Découvrez maintenant chez TousMesBijoux, un large choix de solitaires diamant et bagues de mariage.

Voir nos collections